Aller au contenu

Inauguration du salon

samedi 22 avril 10h30

Il y a longtemps, trĂšs longtemps, a Ă©tĂ© crĂ©Ă© dans notre village du ChĂąteau d’OlĂ©ron un festival du Conte qui, nĂ© en 1987, perdure encore aujourd’hui.
Cette premiÚre ambition culturelle a permis de mesurer combien dans un petit village de 4000 habitants cette volonté artistique pouvait apporter, dans bien des domaines que ce soit en terme de créativité, de lien social et aussi économique.
Depuis cette fameuse date de 1987, la crĂ©ation d’un village d’artisans d’arts, une salle de spectacles, une rĂ©sidence d’artistes, de nombreuses salles d’expositions et bien sĂ»r Cita-Livres qui marque notre attention particuliĂšre pour le livre et l’écriture, ont consacrĂ© cette volontĂ©.
2023 traduira une nouvelle fois, à travers ce salon, l’A.D.N de notre village pour la culture.
Cette belle rĂ©alitĂ© est le fruit d’engagement passionnĂ© d’une Ă©quipe et de beaucoup de bĂ©nĂ©voles qui doivent ĂȘtre saluĂ©s.
A un moment oĂč le livre sĂ©duit de plus en plus les français, l’existence de notre salon du livre participe Ă  cette renaissance.
Je ne doute pas que les nombreux visiteurs attendus dans l’univers chaleureux de la Citadelle, vivront et partageront un bon moment.
Vive Cita Livres 2023

Lionel Duroy

PrĂ©sident d’honneur du salon

  Avez-vous remarquĂ© qu’on se sent gĂ©nĂ©ralement plus heureux dans un roman que dans la vraie vie ? Moi, oui, dĂšs l’ñge de treize ans. Je n’écris pas cela pour contrarier les passionnĂ©s du rĂ©el (si dĂ©courageant soit-il) mais parce que depuis ma premiĂšre venue Ă  OlĂ©ron j’ai imaginĂ© qu’ici pourrait se tenir une sorte de RĂ©publique des Lettres, de CinecittĂ  de la littĂ©rature oĂč nous tous, lectrices et lecteurs, enfants et adultes, Ă©crivaines et Ă©crivains aurions bibliothĂšque ouverte de janvier Ă  dĂ©cembre. On ferait retraite Ă  la Citadelle dont les hautes murailles nous dĂ©fendraient pour un temps de la vulgaritĂ© du monde, de sa bĂȘtise et de sa cruautĂ©, de notre impuissance aussi Ă  y changer quelque chose, pour venir habiter quelques bons gros livres, en Ă©crire au besoin de nouveaux, nous glisser dans la peau d’une autre ou d’un autre jusqu’à rire ou pleurer Ă  sa place.
  En somme, on Ă©tendrait Ă  toute l’annĂ©e ce qui se joue ici depuis dix ans, au premier week-end des beaux jours – ce bonheur d’ĂȘtre accueillis par des Ăźliens paisibles et souriants car nourris de littĂ©rature et de beautĂ©, de partager avec eux un repas au soleil, d’échanger un livre, d’écouter ensemble son autrice ou son auteur nous raconter avec nostalgie combien ce fut enthousiasmant d’écrire cette histoire et regrettable
 qu’elle soit dĂ©jĂ  finie.
  Comme nous regrettons chaque annĂ©e, le dimanche soir, de devoir nous sĂ©parer si vite.

Lionel Duroy

Accueil des co-présidents :

Anne Marie LedƓuf et Philippe Garnier