Aller au contenu

Lionel Duroy de Suduiraut est nĂ© le 1er octobre 1949 Ă  Bizerte (Tunisie). QuatriĂšme d’une famille de dix enfants, Lionel Duroy est issu d’une famille d’origine noble mais dĂ©sargentĂ©e, au sein de laquelle ont longtemps prĂ©valu les idĂ©es d’extrĂȘme droite. Sa jeunesse dans ce milieu l’a marquĂ© profondĂ©ment et sera le terreau de plusieurs de ses livres (Priez pour nous, Le Chagrin mais aussi L’hiver des hommes).
Lionel Duroy est d’abord livreur, coursier, ouvrier, puis journaliste Ă  LibĂ©ration et Ă  L’ÉvĂ©nement du jeudi. Depuis la publication de son premier roman en 1990, il se consacre entiĂšrement Ă  l’Ă©criture de romans Ă  teneur essentiellement autobiographique, une vingtaine Ă  ce jour. Il parle de sa mĂšre en des termes souvent sĂ©vĂšres, du traumatisme familial liĂ© aux blessures de guerre de son pĂšre et Ă  l’expulsion juridique de sa famille en 1955, des tensions au sein de la famille, des errances d’une fratrie.
Il s’est aussi intĂ©ressĂ© au devenir des enfants de dirigeants totalitaires et par extension Ă  la solitude.
Il a prĂȘtĂ© sa plume Ă  de nombreuses cĂ©lĂ©britĂ©s dĂ©sireuses de publier leur biographie : Ingrid BĂ©tancourt, Farah Pahlavi, Sylvie Vartan, Mireille Darc, Nana Mouskouri, GĂ©rard Depardieu


Source : wikipédia, lisez.com

Mes pas dans leurs ombres
AdĂšle, journaliste de 33 ans mĂšne une vie de plaisirs, aime le regard et le dĂ©sir des hommes. En 2018 elle est envoyĂ©e faire un reportage en Roumanie, pays qu’elle ne connaĂźt pas car elle est nĂ©e en France 2 ans aprĂšs que ses parents se soient exilĂ©s pour fuir le rĂ©gime de Ceaucescu. Arthur, son ami, l’accompagne dans ce retour Ă  ses racines.
Par hasard, elle apprend l’existence d’un pogrom Ă  Bucarest en 1941 essentiellement au travers des Ă©crits d’auteurs roumains d’origine juive. Elle se lance alors sur les traces des ghettos, des camps, des lieux de massacres, et dĂ©couvre l’ampleur de la Shoah en Roumanie : 400 000 morts. Elle est stupĂ©faite et choquĂ©e par l’effacement des faits des mĂ©moires et des manuels scolaires par les communistes, par le refus de la vĂ©ritĂ©, son rejet par les contemporains. Elle est aussi confrontĂ©e au rĂŽle jouĂ© par son grand-pĂšre. AdĂšle, pleine de colĂšre, se dĂ©foule par une frĂ©nĂ©sie sexuelle lors de ses recherches dans ces rĂ©gions bouleversĂ©es par la guerre. Un roman fort oĂč AdĂšle passe de l’ignorance et de la futilitĂ© Ă  la honte de cette Ă©crasante connaissance.

Bibliographie sommaire

Priez pour nous, Paris, Bernard Barrault, 1990, 356 p.
Le Chagrin : roman, Paris, Éditions Julliard, 2010, 548 p.
Prix François-Mauriac de la région Aquitaine 2010,
Grand prix Marie Claire du roman d’Ă©motion 2010,
Prix Marcel Pagnol 2010
Prix des lecteurs de la ville de Brive.
L’Hiver des hommes, Paris, Éditions Julliard, 2012, 355 p.
Prix Renaudot des Lycéens 2012
Prix Joseph-Kessel 2013
Échapper, Paris, Julliard, 2015, 277 p.                 
Eugenia, Paris, Julliard, 2018, 394 p.
Prix AnaĂŻs-Nin 2019
Mes pas dans leurs ombres, Mialet-Barrault, 2023, 256 p.